CRITERES DE FONCTIONNEMENT DE LA LANGUE


1/ Fonction vernaculaire


    Fonction d’une langue première parlée par une communauté sur la base la plus restreinte, avec une fonction identitaire forte, souvent connotée comme langue dominée.


2/ Fonction véhiculaire


Langue utilisée par des communautés linguistiques distinctes pour communiquer entre elles.
Certaines sont des langues recomposées à partir de langues variées. Ce fut le cas des lingua franca et des pidgins par exemple.
    Une langue d’origine nationale peut aussi servir de langue véhiculaire : c’est le cas de l’anglais dans certaines régions du monde;
    Cette fonction véhiculaire ne doit pas se confondre avec celle de la langue véhicule d’un savoir dans un système éducatif donné.


3/ Fonction nationale


Langue utilisée pour unifier un territoire.
Le FLS fut facteur d’unification quand la diversité ethnique et linguistique était importante comme en Afrique par exemple.
    Elle peut être considérée comme symbole de l’existence d’une nation à laquelle se rattache souvent une activité de production littéraire.


4/ Fonction mythique et symbolique


-Langue des privilèges                                           -Langue de l’écriture
-Langue des échanges internationaux                -Langue du pouvoir
-Langue de la construction identitaire


Sources :
• Le Français Langue Seconde Collège repères – CNDP/DESCO/VEI
• Les Cahiers de l’ASDIFLE n°15 – « Français et Insertion » - Actes des 31° et 32° Rencontres – Mars 2003 Paris – Octobre 2003 Montpellier
• Notes d’un cours de formation conçu par Bernard Baquer, Formateur CEFISEM de Bordeaux (1992-2001)
• Site Internet de l’ANLCI : http://www.anlci.gouv.fr/?id=illettrisme
• UNESCO : http://www.memo.fr/article.asp?ID=THE_EDU_004

Partager cette page