Articles avec #echanges avec le syndicat snpf cgt tag

Un stage à la Barbade qui paie à peine plus que les billets d'avion

6 Avril 2012 , Rédigé par collectif FLE sud est Publié dans #ECHANGES AVEC LE SYNDICAT SNPF CGT

Sara Fistole
Précaire



L’annonce

« L’Alliance française de 
la Barbade est une association récente, composée uniquement de bénévoles. Afin de développer et de consolider son activité sur le sol barbadien, cette organisation recherche une personne (homme ou femme) dynamique, créative et organisée pour occuper le poste de directeur/trice stagiaire pour une durée de six mois. »


Offre de stage, maîtrise de Français langue étrangère (FLE) souhaitée, Allia
nce Française de Bridgetown (FLE.fr)


La réponse osée de Sara Fistole

Madame, Monsieur,

Stagiaire dans 
l’Educati
on nationale chaque année depuis mes échecs répétés au Capes, je vous adresse ma candidature au poste de directeur stagiaire que vous recherchez afin peut-être d’accéder à un échelon supérieur qui revaloriserait mon profil. Titulaire du master « FLE, FLIP, FLOP » sponsorisé par JeuneDip.com, j’ai pu acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice du métier de stagiaire et ce, tout particulièrement dans la langue barbadienne. A votre service, il me semble que je serais donc l’interprète idéale pour converser avec les locaux. (Si toutefois ils ne sont pas trop petits. En effet comme vous pouvez le constater, j’excelle aussi dans le jeu de mots.)

Dons d’ubiquité et de polyglottie

Par ailleurs, étant caissière, baby-si
tter et serveuse à mi-temps parallèlement à mes préparations aux concours, je dispose de compétences variées pouvant correspondre à vos attentes. En effet, vous vous doutez bien qu’à l’image de tous les stagiaires, mes expériences en entreprise m’ont permis de développer les dons d’ubiquité et de polyglottie nécessaires à l’exercice de ce métier formidable. Ainsi, pouvant être présente dans deux endroits à la fois, je peux donner des cours d’anglais d’une main toute en faisant la comptabilité de l’autre main. Grâce à l’étendue de mes activités depuis le début de mon parcours universitaire il y a dix ans, j’ai su acquérir les qualités humaines indispensables au métier de stagiaire.

L’accomplissement de soi a un prix

De plus, n’ayant jamais voyagé, je 
suis très intéressée par le séjour de six mois que vous proposez. Je vous avoue que cet aspect aventurier de votre annonce me séduit et je trouve par ailleurs bien naturel de devoir payer soi-même son billet d’avion pour se rendre à votre stage. En effet, l’accomplissement de soi a un prix et il faut savoir s’en acquitter.

Cependant après rapides recherches, permettez-moi de vous signaler qu’il n’existe pas de billet inférieur à 700 euros, rapatriement non inclus. Plusieurs stages en mathématiques me permettent aujourd’hui de calculer la formule suivante :

un aller à 700 euros
+ un retour à 700 euros pour l’entretien (vous ne parlez pas de téléphone...)
+ un aller à 700 euros si embauche
+ un retour à 700 euros si toujours en vie
__________________________________
= 2 800 euros
= un peu plus de deux mois et demi de smic net
= un peu moins de cinq mois de votre stage payé 600 euros.

Madame, Monsieur, je vous propose de renouveler ma candidature dans six mois, le temps d’économiser pour pouvoir postuler à votre annonce, à moins qu’une modalité particulière m’ait échappée, ce qui est fort possible. Dans tous les cas, veuillez agréer mes salutations distinguées.

Sara Fistole.

PS : Vous trouverez, ci-dessous, cette même lettre en anglais afin de me préparer à l’entretien s’il a lieu.

La réponse (en anglais) osée de Sara Fistole

Madam, Mister,ge

St
agiaire in the National Education every year because of all my Capes flops, I am adressing you my candidature to your Stagiaire Director Cut’s for your nice Barbade Slavery Association. I hope it could make me better than I am now because of the repetitive fails in my life which provoque me ’crises d’angoisse’ (typically french) all the time. With my master called ’ELF, PILF, POLF’ (please check on Google) sponsored by YoungDip.com, I gat’ all the competences to do the job of stagiaire, specially in the Barbade langage. (Sorry, but the joke doesn’t work in english.)

Like, you know, Indiana Jones in the jungle

On the other sid
e of Capes, I am casher, baby-sitter and barwoman in real life to have money for bad food at Leader Price. Same as all the stagiaires, I can be like Superman and I make very well ubiquity and polyglotty. In two times at the same place, it is possible for me to do english lessons while I count on a calculet. Thanks to my no-life since I started University ten years ago, I take a lot of medicine that make me normal with people.

On the other otherside, I never travelled in any part of the world. That’s why I am really double interested in your six months trip, you know, like Indiana Jones in the jungle. It is a marvellous opportunity and it seems normal to my mind to pay the plane by myself, like going to Disneyland or United States. It is fun and I like it.

If there is a bullshit in your text...

But, wait a minute
. I just checked down to Google the prices of a plane ticket to the Barbade and my God, it is 900 dollars for one way, without come-back insurance. I did a lot of stages in mathematic and I can tell you that :

900 dollars one way
+ 900 dollars of come back to do the interview
+ 900 dollars one way if well done
+ 900 dollars of come back if staying alive
__________________________________
= 3 600 dollars
= a little less than five months of your stage paid 800 dollars.

Madam, Mister, I prefer to send you my candidature six months later : I will economise from all my jobs during this time and maybe I could take the plane. Excepted if there is a bullshit in your text or if I did the wrong calcul, which is for possible because I only were in stage when I made mathematics so I’m not the best. In every case, I fuck you to accept all my distingate salutations.

Sara Fistole.

Lire la suite

Questions/réponses sur notre positionnement

12 Mars 2012 , Rédigé par collectif FLE sud est Publié dans #ECHANGES AVEC LE SYNDICAT SNPF CGT

Extraits de message du syndicat au collectif, envoyé le 16/12/2011

 

 Objet :  Réflexions
 
>"Dans la Convention Collective des Organismes de formation, AUCUN FORMATEUR n'est au dessous de la cat. D1, aucun coordinateur n'est au dessous de E1 E2, voire il est cadre F. Le taux horaire de base LEGAL est bien plus élevé.
> Voici ce qu'il faut répondre et non ce bla bla au ton outré du registre brève de comptoir. Le choix de poser des questions (qui devait avoir pour but de faire réfléchir sans attaquer) donne l¹image du collectif FLE comme pov' CALIMERO (Œoh, c¹est vraiment trop injuste, pourquoi on me fait ça à moi ?...) décontenancé dans un monde où les employeurs n¹hésitent même plus à poster des annonces qui ne respectent pas le droit du travail. Pourquoi se priveraient-ils devant l¹impression donnée de tant de naiveté ? Il faudrait avoir un discours qui vous positionne dans le cadre de la loi.
> Le mot reconnaissance semble quémandeur. Les sentiments de citoyen grugé, c¹est pour les blogs de réclamation conso".


>Référentiel FLI:" Vous gagneriez à adopter une posture plus politique afin d¹être entendus en
> tant que groupe d¹opinion et vus comme incontournables dans la profession".

 

Réponse envoyée par le collectif le 30/01/2012

 

"Merci pour toutes ces réflexions, bousculades, confrontations....on les prend en compte, on en discute, on
réfléchit. Ce qui nous différencie dans doute, c'est déjà de faire tout ce que l'on fait en dehors de notre
travail!!!...et cela nous empêche sans doute d'être aussi perfectionnistes, efficaces que si nous étions détachés
pour cela.
Par ailleurs, après discussions...oui ces remarques ont de toutes façons le mérite de questionner notre
démarche...mais nous restons dubitatives quant à la posture "politique" unique d'un collectif qui réunit toutes
celles et ceux qui passent par là, avec leurs micro-réalités, leurs macro-réalités, leurs visions des choses et du
monde...A l'heure qu'il est nous préférons chercher, échanger, quitte à ne pas être tous systématiquement
d'accord ni efficaces, mais chercher...oser se tromper aussi d'ailleurs!
Voilà donc où nous en sommes...
Quoi qu'il en soit vos remarques, infos, mails nous sont toujours très utiles...à tel point qu'on avait envie
d'ouvrir un onglet syndical, dans lequel on pourrait publier les infos que vous nous communiquez, mais aussi
ce genre de points de vue que vous transmettez sur le collectif...histoire de faire vivre les échanges à ce sujet."

 

Lire la suite