Premiers résultats des enquêtes sur l'accueil des allophones dans l'Education Nationale

9 Juin 2015 , Rédigé par collectif FLE sud est Publié dans #Allophones et éducation nationale

Nous avons récupéré les données pour une quinzaine d'établissements (écoles maternelles et primaires, collèges, lycées et lycées pro), tous situés sur Marseille.

L'ensemble de ces établissements regroupe, d'après les réponses des questionnaires, un nombre important d'allophones (environ 200).

L'hétérogénéité des situations est frappante. La moitié des établissements interrogés proposent un dispositif officiel d'accueil pour les allophones, les autres sont obligés de proposer des "arrangements" en interne, ou ne proposent rien. La même hétérogénéité est apparue quant aux statuts et aux formations des personnes ayant à charge ces groupes d'allophones, et il en va de même pour l'existence de dispositifs de formation linguistique à destination des parents d'élèves.

Qu'il y ait ou non présence de dispositif pour les élèves allophones, divers problèmes ont été soulignés, allant de la définition officielle d'allophone (et donc de l'éligibilité au dispositif), au temps de prise en charge prévu par la loi, ou à la difficulté d'organiser les emplois du temps.

Nous aimerions organiser une rencontre entre des membres du collectif et des représentants du Casnav, afin d'envisager les formes qu'une collaboration future pourrait prendre dans la mise en place des réponses pédagogiques apportées aux allophones par l’Éducation Nationale.

Partager cet article

Commenter cet article